Documentation

Formations certifiantes et diplômantes : 

Elles sont toutes éligibles au CPF (compte personnel de formation). En fonction de votre situation Un financement est possible par un OPCO ou Pôle emploi pour les Contrats de professionnalisation.

Liste des formations Durée Maximum Contrat de professionnalisation Tarifs HT / Heure de formation Contrat d'apprentissage Coût d'inscription examen
CAP Boulanger     Gratuit  
CAP Cuisne 833 heures   10 €  Gratuit
CAP APR 833 heures  10 € Gratuit
CQP Commis de cuisine 500 heures 14 € Gratuit 250 €
CQP Agent de restauration 500 heures 14 € Gratuit 250 €
TP Cuisinier(ère)  400 heures   10 € Gratuit  
CAP Restaurant  833 heures    10 €  Gratuit
CQP Serveur(se) en restauration 500 heures  14 € Gratuit  250 €
TP FPA (Formateur professionnel d'adultes)   480 heures   10 €  

 

Formations qualifiantes :

Toutes les formations ci-dessous s'organisent en présentiel, en intra entreprise ou en inter entreprise. N'hésitez pas à nous contacter pour plus amples renseignements. Vous pouvez aussi contacter votre OPCO, Pôle emploi afin qu'ils vous aiguillent, expliquent les possibilités de prise en charge pour le financement de votre formation. A noter que pour certaines, l'utilisation de votre CPF (compte personnel de formation) est possible.

 Liste des formations Durée Tarifs HT inter entreprise   Tarifs HT intra entreprise
Permis d'exploitation  21h 300 € Pas possible
Mise à jour permis d'exploitation 7h 160 € Pas possible
Permis de forrmer 14h 420 € 1680 €
Mise à jour permis de former 7h 210 € 420 €
Gestes et posture 7h 175 € 725 €
Le guide des bonnes pratique 14h  250 € 2000 €
Management : amimer une équipe 14h  350 € 1800 €
Gestion : piloter son compte d'exploitation 28h  1000 € 3000 €
La qualitée de service en restauration 14h 900 € 1600 €
Accueil de la clientèle étrangère 28h 700 € 3700 €
Anglais commercial 14h 600 € 1750 €
Snacking 14h 350 € 2200 €
La maitrise des techniques de cuisson 7h 175 € 800 € 

Principe

Le plan est défini après le recensement des besoins et une consultation des représentants du personnel.

Il peut comprendre tout type d'actions (dans le cadre du champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue) et notamment des actions :

  • de bilan de compétences,
  • de validation des acquis de l'expérience (VAE),
  • de lutte contre l'illettrisme et d'apprentissage de la langue française.

A noter : La mise en place du plan de formation n'est pas obligatoire.

 

Bénéficiaires

Le plan de développement de compétences est accessible à tout salarié quels que soient la taille, la structure de l'entreprise et son contrat de travail.

Ce plan n'étant pas obligatoire, la seule obligation de l'employeur en la matière est de former les salariés pour leur permettre de s'adapter à l'évolution de leur emploi. L'employeur est donc libre de déterminer sa politique de formation et de choisir les salariés susceptibles de bénéficier du plan de Développement de Compétences dans le respect des principes de sauvegarde de l'emploi et de non discrimination.

Le plan de Développement de Compétences relève de la seule initiative de l'employeur. Sa décision prise doit néanmoins respecter un certain nombre d'obligations.

Mise à jour le 16/09/2020

C’est un contrat de travail en alternance à durée déterminée (ou indéterminée) avec une action de professionnalisation.

But

  • Permettre à un jeune d’obtenir une qualification professionnelle et/ou un diplôme 
  • Favoriser l’insertion professionnelle.

 

Bénéficiaires

  • jeunes de 16 à 25 ans
  • demandeurs d’emplois de plus de 26 ans
  • allocataires RSA ou ASS
  • fin de contrats aidés

 

Rémunération

  1. pourcentage du SMIC selon l'âge et le niveau de formation
  2. rémunération minimale pour les jeunes non qualifiés 
    • moins de 21 ans 55% du SMIC
    • plus de 21 ans et moins de 26 ans 70% du SMIC
  3. rémunération minimale pour les jeunes ayant un niveau BAC PRO
    • moins de 21 ans 65% du SMIC
    • plus de 21 ans et moins de 26 ans 80% du SMIC
  4. rémunération pour les plus de 26 ans 
    • 100 % du SMIC

 

Qui peut embaucher un “contrat de professionnalisation”

  • Tous les employeurs asusujettis au financement de la formation professionnelle (sauf l”état, les établissements publics administratifs, les collectivités territoriales).
  • Les employeurs n’ayant pas procédé dans les 6 mois précédents à un licenciement économique

 

Fonctionnement du contrat

  • durée: 1 ou 2 ans selon le niveau scolaire et l'âge du candidat et le diplôme préparé
  • conditions de travail: c’est un salarié à part entière. Pour les moins de 18 ans la réglementation en vigueur s’impose, interdiction du travail de nuit (sauf dérogation), interdiction du travail les jours fériés (sauf dérogation)
  • rythme pour les apprenants de “Form’alacarte”: Tous les lundi et un mercredi sur deux au centre de formation et le reste de la semaine en entreprise avec 2 jours de repos.

 

Tutorat

Un tuteur est obligatoire; il doit accueillir, aider, informer et guider le stagiaire.

Il doit justifier être titulaire du "Permis de Former". Si ce n'est pas le cas, nous bloquerons des dates afin de lui dispenser cette formation obligatoire.

 

Incidences pour l’entreprise

Aucune prise en compte de l’apprenant dans les effectifs de l’entreprise

 

Aides

  • Une aide exceptionnelle est attribuée pour les contrats de professionnalisation conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 et au titre de la première année d'exécution du contrat à hauteur de : 5 000 euros maximum pour un salarié de moins de dix-huit ans ; 8 000 euros maximum pour un salarié majeur (d’au moins dix-huit ans et de moins de 30 ans). L'aide s'adresse aux entreprises de moins de 250 salariés, ainsi qu'aux entreprises de 250 salariés et plus sous certaines conditions.

  • Aide emploi franc, non cumulable avec l’aide exceptionnelle précédente, pour le recrutement d’un jeune de moins de 26 ans et résident d’un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) jusqu’au 31 décembre 2021:

- « Emploi franc + » Si le recrutement a lieu entre le 15 octobre 2020 et le 31 janvier 2021 inclus, l’aide est portée à 7000 euros la première année, 5000 euros les suivantes (toujours dans la limite de 3 ans soit 17 000 euros maximum) pour un CDI ; et 5500 euros la première année, 2500 euros la suivante (toujours dans la limite de 2 ans soit 8000 euros maximum), pour un CDD d’au moins 6 mois.

- Au-delà du 31 janvier 2021, l’aide sera de : 5000 euros, dans la limite de 3 ans, pour un recrutement en CDI ; 2500 euros, dans la limite de 2 ans, pour un recrutement en CDD d’au moins 6 mois.

  • Une allocation plafonnée à 2000€ est attribuée par le “pôle emploi” pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de plus de 26 ans.
  • Aide exceptionnelle l’Etat de 2 000 €, pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans ou plus, inscrit à Pôle emploi.
  • Allégements de cotisations patronales sur les bas salaires (réduction Fillion renforcée)
  • Aide au maximum de 4000 € pour l’embauche en contrat de professionnalisation (au moins 6 mois) d’une personne en situation de handicap. La durée hebdomadaire de travail du salarié doit être au moins égale à 24 heures (sauf dérogation légale ou conventionnelle permettant de la ramener à 16 heures minimales hebdomadaires). Elle est cumulable avec les aides à l’emploi et à l’insertion professionnel.

 

Enregistrement

  • Adresser le formulaire CERFA dans les 5 jours maximum suivant l’embauche.
  • 1 volet doit être donné à l’employé
  • 1 est gardé par l’employeur
  • les 3 autres sont envoyés à l’opérateur de compétences OPCO (ancien OPCA)

l’OPCO transmettra à la DDTEPF les volets nécessaires ainsi que les formulaires destinés à l’adminsitration.

 

Fin du contrat

  • A durée indéterminée : voir texte
  • A durée déterminée 
    1. il a pour durée celle de la période de professionnalisation
    2. il peut être renouvelé 1 fois si le bénéficiaire n’a pas obtenu la qualification envisagée pour l’une des raisons suivantes :
      • échec à l’examen
      • maternité
      • maladie
      • accident du travail
    3. aucune indemnité de fin de contrat n’est due.

Mise à jour le 16/09/2020

 

Depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). Les heures de DIF disponibles au 31 décembre 2014 sont utilisables par la personne concernée jusqu’à la fin de l’année 2020, selon les règles d’application du CPF et non plus selon celles du DIF. A partir de votre solde d’heures de DIF, vous devez créer vous-même votre Compte Personnel de Formation sur le site : www.moncompteformation.gouv.fr

Même si votre solde d’heure est à zéro, il est nécessaire d’activer votre compte afin de commencer à acquérir des heures.

 

Bénéficiaires:

Toutes personnes salariées de droit privé ou demandeurs d’emploi dès leur entrée sur le marché du travail, c’est-à-dire 16ans (15 ans ½ pour les contrats d’apprentissage) jusqu’à la retraite. Les fonctionnaires et travailleurs indépendant ne sont donc pas concernés.

 

Le compte de droits :

Seule l’activité salariée vous permet d’alimenter votre compte de droits :

  • Salariés à temps complet : à raison de 24 heures par an jusqu’à un pallier de 120heures, puis l’acquisition se fait de 12heures par an, dans la limite d’un plafond total de 150heures.
  • Salariés à temps partiel ou en CDD : au prorata du temps de travail effectif

Les droits de votre CPF sont créditées automatiquement au cours du 1er trimestre suivant l’année d’acquisition.

Les absences consécutives à un accident du travail ou une maladie professionnelle ainsi que certaines autres absences liées à des raisons familiales (congés maternité, paternité, d’adoption…..) sont intégralement prise en compte dans le calcul du nombre d’heures acquises au titre du CPF.

 

Elaboration du projet de formation

Les droits inscrits au CPF sont mobilisables par la personne tout au long de sa carrière pour certaines formations éligibles seulement :

  • Les formations permettant d’acquérir le Socle de Connaissances et de compétences (voir formations disponibles) cliquez ici

  • Les actions d’accompagnement à la VAE cliquez ici

  • Les formations qualifiantes ou certifiantes figurant sur des listes établies par les partenaires sociaux, permettant l’obtention :

    • D’une certification inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) cliquez ici

    • D’un Certificat de Qualification CQP cliquez ici

    • D’une certification inscrite à l’inventaire de la CNCP (Commission Nationale de la Certification Professionnelle) cliquez ici

Les droits inscrits au CPF sont utilisables :

  • Pendant le temps de travail (avec maintien du salaire) et après accord de l’entreprise, en respectant la procédure suivante :

    • 60 jours minimum avant le début de la formation (120 jours pour une formation de 6 mois et plus) le salarié adresse sa demande à son employeur.

    • L’employeur répond sous 30 jours calendaires. A défaut de réponse, la demande est considérée comme acceptée.

  • En dehors du temps de travail (sans rémunération ni allocation de formation) l’accord de l’employeur n’est pas nécessaire.

 Mise à jour le 16/09/2020